Rechercher

Peut-on fumer et allaiter ?



Le tabac peut freiner certaines mamans à allaiter, elles se sentent souvent coupables face à leur nouveau né. L'allaitement, pour les couples qui le choisissent (car oui, il n'est pas une obligation, rappelons le) apporte beaucoup de bienfaits: moins de diarrhées, de bronchiolite ... chez le nourrisson, et moins de cancer du sein, d'ostéoporose pour la mère. Et si votre choix est d'allaiter tout en continuant le tabac, ceci est tout à fait possible. D'autant plus si lors de la grossesse vous avez fumé car cela évite de syndrome du sevrage chez le bébé. Il est toutefois essentiel de connaître les effets du tabac et de la nicotine sur votre nourrisson.


Quels sont les effets de la nicotine sur la lactation ?

La nicotine donne un goût prononcé au lait.

De plus, elle ne sera éliminée totalement qu'au bout de 8 heures.

Elle limite la production de prolactine qui est l'hormone de fabrication du lait, ce qui diminue parfois le réflexe d'éjection du lait.


Quels sont les effets du tabac sur mon nourrissons ?

Le tabagisme passif peut entrainer de l'asthme et une bronchiolite.

La nicotine peut parfois déclencher chez le nourrisson:

  • De l'irritabilité,

  • des douleurs abdominales,

  • des périodes de sommeil plus courtes ...


Voici quelques conseils:

  • Il vaut mieux fumer juste après les tétées et attendre au moins 2 heures après avoir fumé pour allaiter,

  • Diminuer ou stabiliser le nombre de cigarettes que vous fumez quotidiennement,

  • Evitez d'inhaler profondément ou d'avaler la fumée,

  • Fumer à l'extérieur de la maison pour éviter le tabagisme passif,

  • Eviter de fumer en présence de l'enfant,

  • Eviter de fumer dans les espaces confinés (voiture par exemple),

  • Aérer les pièces,

  • Eviter le co dodo.