Rechercher

L’eau gazeuse dans le milieu sportif




Lorsque nous pratiquons une activité sportive, il est important de bien s’hydrater en buvant de l’eau avant, pendant et après l’effort.

Mais faut-t-il privilégier l’eau gazeuse à l’eau plate pour une pratique sportive ?


Tout d’abord, définissons ensemble ce qu’est une eau gazeuse.


L’eau gazeuse est une eau qui contient du gaz carbonique ou du dioxyde de carbone (CO2). Elle devient gazeuse à partir de 250 mg/l de dioxyde de carbone sous pression et « gazeuse forte » si cette teneur dépasse 1000 mg/l. Quand la bouteille est fermée, le dioxyde de carbone est quasiment dissous.

Le pH de cette eau est compris entre 3 et 4, c'est-à-dire qu’elle est légèrement acide, mais ne rend pas pour autant notre corps plus acide grâce à l’homéostasie.

Elle peut être naturellement gazeuse depuis sa source: le gaz provient directement de la nappe souterraine. La plupart des eaux gazeuses sont naturelles mais elles peuvent être gazéifiées, c’est à dire qu’il y a eu un ajout de gaz en usine ou à la maison dans une eau plate au moment de la mettre en bouteille.

Elle est également riche en minéraux tels que le calcium, le sodium et le magnésium.

Faut-il alors choisir l’eau gazeuse pour sa pratique sportive ?


Lorsque l’on pratique une activité sportive, nous perdons entre 0,5 et 2,5 litres d’eau par heure. Dans cette eau que l’on élimine, il y a également des minéraux (du magnésium, calcium, sodium et potassium). Or les pertes en minéraux peuvent être un facteur limitant vos performances sportives, elles ne sont donc pas à prendre à la légère.

Il est plus avantageux de boire de l’eau gazeuse qui est plus riche en minéraux que l’eau du robinet ou l’eau plate.

Elle permet de limiter la fatigue musculaire, de limiter les blessures, les crampes et les courbatures, d’éliminer les toxines accumulées et de favoriser la récupération.

Ce choix se fera également en fonction de l’activité pratiquée et du temps de celle-ci:

  • Pour une activité en salle (danse, fitness, musculation, …) de moins de 45 minutes, l’eau plate suffira amplement à couvrir vos besoins et à vous réhydrater.

  • Pour une activité cardio (vélo, natation, course à pied, …) de plus de 45 minutes, il faudra s’orienter vers une eau pétillante riche en sel afin de couvrir la perte de sodium engendrée.

  • Pour une activité pratiquée lors de fortes chaleurs, il sera utile de boire de l’eau gazeuse afin de s’hydrater et de retrouver les minéraux éliminés par la transpiration plus importante que d’habitude.

Quelle eau faut-il choisir ?


Pour la pratique sportive, il serait plus judicieux de choisir une eau gazeuse qui contient beaucoup de magnésium car il contribue à la transmission neuromusculaire et a un rôle cardiovasculaire, ce qui peut être utile pour la pratique d’un sport.

Si votre eau contient également du bicarbonate (en plus du magnésium), celle-ci permettra de limiter l’acidose intramusculaire (la lactate). Les marques suivantes sont idéales pour ces apports: Arvie, Saint-Yorre, Salvetat, Quézac, Badoit par exemples.

Il faudrait cependant que celle-ci ne soit pas trop salée, car même si le sel est nécessaire, l’alimentation actuelle est déjà très riche en sel.

Gazéifier l’eau de votre robinet peut être également pertinent si celle-ci traverse un sol riche en minéraux. Vous pouvez en général retrouver une étude de l’eau du robinet de votre ville sur le site de votre mairie.

Le mieux est de varier les marques pour apporter différents minéraux et de pouvoir profiter pleinement de leurs vertus.

46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout